top of page
Rechercher

La cure de sève de bouleau


Voilà, c'est le printemps : la saison du renouveau, on sort de notre hibernation et notre corps avec ! Exit les raclettes, fondues, crêpes et autres joyeusetés hein, on se reprend en main et on se fait tout beau tout propre pour accueillir ce renouveau.


La sève de bouleau... késako ?

Au printemps, la sève monte dans l'arbre et c'est à ce moment là de l'année qu'elle est récoltée. Elle est considérée comme "l'eau de la forêt".

Il existe jus et sève de bouleau, le jus étant une décoction faite avec les feuilles de l'arbre.


Pourquoi faire une cure de sève de bouleau ?

La cure de sève de bouleau est une cure détox dans le sens où elle va aider l'organisme à relarguer et éliminer les toxines. De ce faite, elle va être particulièrement utile à cette sortie d'hiver, période pendant laquelle on a mangé plus gras (pour se tenir chaud !), on a été moins en contact avec l'extérieur... et donc période pendant laquelle nos émonctoires (les portes de sorties des toxines, nos filtres internes quoi !) sont mis à rude épreuve.

De plus, elle est pleine de vitamines, de minéraux, d'oligo-éléments et même d'enzymes (vous savez ces p'tits Pacmans qui découpent les alimets en toutes toutes petites molécules pour qu'ils soient assimilés par l'organisme).

Elle a donc double casquette et contrairement à d'autres cure détox utilisées en naturopathie, elle va avoir l'avantage de ne pas fatiguer l'organisme puisqu'elle le reminéralise également.

Elle va donc nous permettre de retrouver de la vitalité et renforcer notre immunité.


Quelles propriétés ?

La sève de bouleau a une action dépurative hépatique, elle va donc aider à relarguer les toxines du foie. Elle augmente la sécrétion de bile (produite par le foie qui a pour but d'émulsionner les graisses pour une meilleure digestion/assimiliation de ces dernières), favorisant ainsi l'élimination des déchets relargués.

Elle a une action diurétique : c'est à dire qu'elle va aider les reins à drainer les toxines vers l'extérieur.


Comment ça se passe, concrètement ?

L'idéal avant de commencer cette cure pour en optimiser les effets sera de préparer ses intestins. En effet, si notre tube digestif est un bon état, alors on s'assure d'optimiser le passage des nutriments.


  • On mange donc du vivant ! Du frais, du cru (idéalement, sinon en jus de légumes c'est top aussi), on évite le gras, le sucre...

  • Si on est pas au top niveau intestins, on peut se faire une cure de probiotiques (en étant assuré qu'on ne souffre pas d'hyperperméabilité intestinales, sinon clairement les probios serviront à rien ! Dans le cas d'une hyperperméabilité on peut se faire une cure de Glutamine en parallèle de la cure de probios).


La cure se passe sur 20 jours. Pendant cette période on va se servir un verre de sève de bouleau le matin à jeun pour que celle-ci soit assimilée plus facilement par l'organisme et ne se retrouver pas noyée avec un tas d'autres apports.

On pourra entamer son ptit déj 10-15min après avoir avalé son verre.


Bien évidemment cette cure est à envisager dans une hygiène de vie globale : bon sommeil, contact avec la nature, exercice physique, alimentation variée et équilibrée... ce n'est pas une recette miracle mais bien une superbe ressource que la nature met à notre disposition, à nous de nous en servir à bon escient.


Contres indications

Elle n'est pas contre indiquée dans le cas des allergies au bouleau car la sève n'a pas de lien avec les graminées de l'arbre.

A éviter: dans le cas de pathologies rénales, les femmes enceintes et allaitantes, les enfants.

En cas de doute, se rapprocher de son professionnel de santé (naturopathe spécialisé ou autre) afin de se faire confirmer.

Cette sure ne remplace en aucun cas un traitement médical.


N'hésitez pas à m'envoyer vos photos, vos commentaires et à partager l'article !





16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page