top of page
Rechercher

La naturopathie ... c'est quoi ?



Ce matin, je suis assise dans la cuisine et j'écoute l'émission Grand bien vous fasse sur France Inter.

Cela me donne envie d'écrire un article.

Ce qui ressort de cette émission est que le vide juridique laissé autour de ces thérapies alternatives laisse un vaste champ d'action à tout type de personnes peu scrupuleuses...

D'ailleurs, le métier de naturopathe, qui est reconnu dans certains de pays voisins (l’Allemagne, la Suisse, les Pays-Bas, la Suède, le Portugal etc...) est en France "autorisé", sans être reconnu.


Du fait de certaines personnes irresponsables, le métier s'en trouve trop souvent discrédité. Pourtant, comme il l'était indiqué dans cette émission les médecins ne sont pas formés pour le bien-être. Leurs patients ne se sentent pas écoutés, ressentent un manque de prise en compte de leur être. D'où l'importance des médecines complémentaires !


Mais... c'est quoi une médecine complémentaire ?

C'est une médecine qui vient en... complément ! Ce n'est nullement une médecine de remplacement. D'ailleurs dans mes cours de naturopathie l'info redondante c'est bien : nous ne sommes pas médecins, nous ne prescrivons pas et nous n'avons aucunement le droit de faire cesser un traitement allopathique par exemple.


Et le naturopathe, il sert à quoi ?


La naturopathie repose sur plusieurs grands principes de bon sens :

  • Ne pas nuire

  • La nature est guérisseuse

  • Identifier et traiter la cause

  • Traiter la personne dans sa globalité

  • Le thérapeute est un éducateur (il donne les clefs à son client)

  • La prévention est la meilleure des cures

  • Établir la santé et le bien être

Pour cela, il s'appuie sur les 4 Lois de la Santé, à savoir:

  1. L'hygiène alimentaire

  2. L'hygiène émonctorielle

  3. L'hygiène physique et nerveuse

  4. l'hygiène psycho-émotionnelle

Tous les êtres vivants sont animés d'une force vitale qui donne à notre organisme ses capacités d'auto-guérison. Le rôle du naturopathe est d'apprendre (éducateur) à ses clients l'importance de ces 4 lois de santé afin que leur énergie vitale soit préservée. En cela, il rend son client acteur du changement. Le 1er RDV avec un naturopathe est celui où en général est réalisé un bilan d'hygiène vitale. Ce bilan composé de multiples questions va permettre au naturopathe d'évaluer la vitalité disponible, la constitution du client, son tempérament (gestion du capital héréditaire), son terrain, ses forces et faiblesses, ses habitudes alimentaires, ses surcharges, ses carences, ses habitudes de vie. La finalité du RDV sera la composition d'un programme d'hygiène vitale personnalisé. Le naturopathe utilisera un ensemble de pratiques qui vont aider l'organisme à guérir de lui même, par des moyens exclusivement naturels.

L'idéal est d'aller voir son naturopathe pour faire un bilan et envisager des axes d'amélioration pour pouvoir maintenir son hygiène vitale à un niveau satisfaisant. Mais, bien souvent nous allons le voir parce que nous souffrons de symptômes. Il est important de rappeler que les symptômes sont autant d'alertes du corps pour nous faire prendre conscience de ce que nous devons changer en profondeur. En cela, faire taire les symptômes n'a aucun sens, c'est comme repeindre un véhicule rouillé : la rouille n'est plus visible car sous la couche de peinture et pour autant elle va continuer de grignoter le véhicule car n'a pas été prise en compte. Notre corps est notre véhicule, pour cette vie là (oulala j'en ai ptêt perdu quelques uns là ^^ )

Je vais reprendre l'exemple indiqué par un des médecins invité : les somnifères trop souvent prescrits, qui entraînent de lourds effets secondaires mais aussi des effets sur la santé à long terme, pourraient tout à fait être laissé au profit d'autres méthodes naturelles. Je pense notamment à un changement de petites habitudes dans le rituel du coucher :

  • Stopper les écrans au moins 1H avant d'aller se coucher (car la lumière bleue empêche la sécrétion de mélatonine qui donne le signal à notre corps qu'il est temps d'aller se coucher), prendre un bon livre à la place.

  • Créer une ambiance calme (pas de tension, lumière tamisée, musique douce).

  • Faire des exercices de relaxation, respiration, cohérence cardique, méditation : tout ce qui va aider à faire diminuer puis taire le dialogue interne qui nous empêche de trouver le sommeil.

  • Mettre quelques gouttes d'une huile essentielle apaisante et sédative sur l'oreiller (lavande vraue, ylang-ylang, clémentine, bergamote...).

  • Prendre une douche ou bain tiède avant d'aller se coucher (détente de muscles et relaxation).

  • Faire un repas léger.

  • Utiliser les fleurs de Bach pour aider dans le ressenti des émotions.

Bien sur, cela requiert un investissement plus important de la part du consultant qu'une simple prise de médicament qui va stopper le symptôme de l'insomnie sans pour autant la "régler". Le naturopathe va amener son client à retrouver son bien-être global : un super programme !


4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page