top of page
Rechercher

Les perturbateurs endocriniens



Ils sont partout, tout le temps, ils nous empoisonnent littéralement, mais qui sont-ils ? Ce sont des substances qui vont mimer l'action de nos propres hormones et donc venir dérégler un certain nombre de messages soit en imitant nos propres hormones, soit en bloquant certains récepteurs de nos cellules, soit en entravant la régulation du taux d'hormones circulantes dans notre sang.

Concernant la fertilité, cela entraine : - Déséquilibres hormonaux

- Augmentation du risque de fausse-couche

- Altération de la qualité des ovules

- Féminisation des hommes

- Troubles ovulatoires

- Diminution de la production des spermatozoïdes

- Diminution de la qualité des spermatozoïdes

- Aggravation de certaines pathologies comme l'endométriose, SOPK, ...


Où les trouve t-on ?

Ils sont dans les fruits, les légumes, les produits cosmétiques, dans les produits ménagers, dans les plastiques utilisés au quotidien, des les poëles, etc...


Comment les limiter pour limiter leur impact ?

Concernant les cosmétiques le must c'est de les faire nous même ou encore de se fier aux labels de qualité du type Nature & Progrès avec un cahier des charges bien spécifique et très stricte. De même pour l'alimentation: privilégier une eau en bouteille en verre (l'eau du robinet filtrée et conservée dans une bouteille en verre), faire ses yaourts et les conditionner dans des bocaux de verre, renouveler sa batterie de cuisine et privilégier l'inox, investir dans des boites de conservation en verre. Changer ses produits de nettoyage pour du vinaigre blanc, du savon noir, du bicarbonate. 3 produits qui vont suffire pour nettoyer l'intégralité de votre maison... économique, non ?

Privilégier l'achat d'occasion pour les meubles, les vêtements, car en plus de faire un acte écologique, vous ne subirez pas les effets toxiques des peintures, des teintures.

Consommer des fruits et légumes Bio pour limiter l'ingestion des pesticides.

Et aérer vos habitations: 20 min par jour minimum (2X10min ça marche aussi !) de préférence le matin et en fin de journée si vous habitez en ville pour éviter les pics de pollution et que ce soit contre-productif.


Et concrètement en naturopathie ? Le naturopathe va vous conseiller, selon votre profil et votre taux de vitalité (déterminé par le biais de l'anamnèse menée en 1ère consult) :

- Hydratation pour drainer les toxiques vers l'extérieur

- Soutient des reins et du foie

- Brossage à sec pour favoriser l'élimination des toxiques (ainsi appelé brossage lymphatique, le lymphe nous servant entre autre à évacuer les toxines)



22 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page